Top Arrow
Free Demon Rias Scale Figure Only Comes With Anime Box Subscription

Chuunibyou - Syndrome de huitième année

Qu'est-ce que le syndrome de Chuunibyou, alias la huitième année ?
Amour, Chunibyo et autres délires !, Saison 1, Épisode 3 || Crédits : FanCaps.net

Chuunibyou, souvent traduit par syndrome de huitième année, est un phénomène presque uniquement japonais. Le terme est utilisé pour décrire les enfants qui présentent soudainement un comportement délirant et qui se produisent au collège. En particulier, la deuxième des trois années (équivalente à la huitième année aux États-Unis).

On croit souvent que certains de ces enfants possèdent des pouvoirs surnaturels, et c'est le type de personnage Chuunibyou le plus affiché dans les anime.

Signification

Yuuta Togashi était une Chuuni au collège
Amour, Chunibyo et autres délires !, Saison 1, Épisode 1 || Crédits : FanCaps.net

Les jeunes adolescents d'environ treize ans agissant de manière apparemment étrange ne sont pas un phénomène nouveau ou typiquement japonais.

Le début de l’adolescence entraîne toutes sortes de changements mentaux et physiques. Celles-ci peuvent se manifester par tous types de comportements parfois déroutants. La principale différence est que le mot japonais inventé, Chuunibyou, en a fait un trope.

Le mot a été utilisé pour la première fois par Hikaru Ijuin dans son émission de radio en 1999. Mais il l'a utilisé comme terme plus général désignant un comportement et une pensée pré-pubères étranges. Cependant, Internet a repris le mot, le transformant en terme plus spécifique de comportement délirant vers l'âge de 13 ans.

Maintenant, c'est entièrement dans la conscience populaire, atteignant une masse critique avec l'anime Love, Chunibyo & Other Delusions !

Caractéristiques de Chuunibyou

Megumin de Konosuba est un chuuni bien qu'il soit déjà un sorcier unique
Konosuba : La bénédiction de Dieu sur ce monde merveilleux !, Saison 1, Épisode 2 || Crédits : Fancaps.net

Les individus qui entrent dans la phase chuuni (abréviation de chuunibyou) peuvent afficher des comportements différents, allant du simple fait de boire du café amer à faire semblant de ne pas être intéressé par le même style de musique ou les mêmes tendances qu'ils aimaient auparavant. Ils font cela pour se sentir ou ressembler davantage à un adulte. Certains commencent également à croire qu'ils ont des pouvoirs surnaturels, comme le rapportent des personnes dans cette question de Quora .

Voici quelques caractéristiques clés associées au syndrome de huitième année :

  • Désir d'être unique : Ils souhaitent souvent être perçus comme différents de leurs pairs, ce qui les conduit à adopter des personnalités, des noms, des styles de mode ou toute autre habitude alternatifs pour se sentir spéciaux d'une manière ou d'une autre.
  • Jeux de rôle excessifs : plus que simplement jouer à faire semblant avec des amis, certaines personnes adoptent un personnage, souvent inspiré de personnages fictifs, et agissent selon leurs fantasmes. Parfois, ils continuent indéfiniment, ne sachant pas s'arrêter, croyant aux scénarios imaginaires qu'ils ont inventés.
  • Maladresse sociale : Peut-être à la fois une cause et une conséquence, les enfants peuvent avoir du mal à approcher les autres, et leur comportement excentrique conduit à l'isolement social ou à des difficultés à se faire des amis.

Le principal type de chuunibyou représenté dans l'anime est celui doté de pouvoirs surnaturels, souvent la victime croyant avoir un œil magique ou une main maléfique qui doit être liée. Pourquoi? Leur immense pouvoir ne se déchaîne donc pas sur un public sans méfiance.

Ils peuvent également souffrir de douleurs physiques en gardant leur pouvoir sous contrôle. Une illusion plus courante dans la vraie vie consiste à prétendre être un délinquant ou un gothique sans rien savoir de ces activités.

Comportement prépubère

Rikka Takanashi prétend que son parapluie est une épée
Amour, Chunibyo et autres délires !, Saison 1, Épisode 3 || Crédits : FanCaps.net

Biologiquement parlant, l’adolescence n’est pas nécessaire. Le corps grandit principalement jusqu’à l’âge adulte, mais les humains ont besoin d’une période de puberté plus longue pour des raisons plus sociales. Notre langage et nos règles sociétales sont complexes, il nous faut donc beaucoup plus de temps pour grandir mentalement et devenir un adulte.

C'est en partie pourquoi le comportement des adolescents peut être si déroutant pour le reste d'entre nous ; même les professionnels de la psychiatrie s’y trompent parfois. Dans une période aussi confuse dans la vie d'un jeune, il est naturel de se livrer à un peu d'illusion, notamment concernant ses capacités physiques et son importance dans le monde.

Le système scolaire et la pression

Shun Kaidou est un chuunibyou de seize ans.
La vie désastreuse de Saiki K., saison 1, épisode 4 || Crédits : FanCaps.net

Beaucoup citent chuunibyou comme un simple appel à l'attention ; dans certains cas, cela peut l'être. Mais rechercher l’attention n’est jamais une simple épreuve. L’heure à laquelle Chuunibyou se manifeste habituellement est un indice ici. Cela commence généralement dès la deuxième année du collège, ce qui constitue une pause avec l'énorme pression du système scolaire japonais.

L'école primaire commence à six ans et dure six ans ; ensuite, les enfants passent des examens d’entrée pour entrer au collège. Il s'agit de la première étape sur l'échelle d'une éducation plus formelle pour un enfant, avec une place dans un excellent collège, menant éventuellement à un lycée prestigieux puis à une université.

Une pression immense peut être exercée sur les enfants pour qu’ils réussissent, nombre d’entre eux fréquentant des écoles secondaires ou obtenant un enseignement privé pour les examens d’entrée. Même si le collège est obligatoire, de nombreux établissements sont payants et les coûts scolaires continuent d'augmenter dans les zones métropolitaines.

Savoir que vos parents sont sous pression financière n'aide pas à lutter contre le vortex tourbillonnant qu'est le début de l'adolescence.

L'école secondaire n'est pas obligatoire, mais la plupart la fréquentent ; les frais peuvent être énormes et la pression des examens d’entrée est encore pire.

La deuxième année du collège peut être un peu une pause. L'enfant s'est bien installé dans sa nouvelle école, mais la pression de la prochaine série d'examens n'est pas encore pleinement ressentie. C'est le moment idéal pour se livrer à une petite bizarrerie adolescente.

En sortir en grandissant

Le carnet de Masuzu ressemble fortement à un death note
Oreshura, saison 1, épisode 1 || Crédits : FanCaps.net

Chuunibyou n'est pas seulement affiché par les élèves de huitième année, mais la plupart des malades en sortent. Cela peut être dû à la pression de réussir à l’école ou, à mesure qu’ils deviennent adolescents, ils ressentiront probablement le besoin de s’intégrer davantage.

Pour la plupart, cette phase a tendance à s'estomper à mesure qu'ils grandissent et acquièrent davantage d'expériences de vie, telles que des événements ou des discussions qui les encouragent ou les ramènent à la réalité.

Cependant, certaines personnes peuvent mettre plus de temps à s’installer et à conserver ces comportements plus tard à l’adolescence, voire à l’âge adulte.

Beaucoup sont gênés par le souvenir de leurs pensées et de leurs actions. Un bon exemple est à Oreshura , où Masuzu réussit à faire chanter Eita parce qu'elle avait son journal de collège rempli d'illusions.

L’anime fournit de nombreux exemples de ceux qui n’en sortent pas. Mais ils sont surtout joués pour la comédie, comme Kaido dans La Vie désastreuse de Saiki K.

Chuunibyou est compris comme une étape de développement et de découverte de soi plutôt que comme un état psychologique. C'est souvent considéré comme un élément normal de l'adolescence, influencé par des facteurs personnels, sociaux et culturels.

Chuunibyou hors du Japon

Chuunibyou Erio Touwa pense qu'elle est une extraterrestre
Denpa Onna à Seishun Otoko, saison 1, épisode 2 || Crédits : Fancaps.net

Nous nous comportons tous bizarrement à un moment ou à un autre et pour diverses raisons, surtout à l’adolescence. Chuunibyou n’en est qu’un exemple extrême.

Divers autres exemples de réactions aussi extrêmes à l'adolescence se produisent dans le monde entier, comme le syndrome de résignation en Suède .

De la même manière, nous voyons souvent, et nous nous souvenons peut-être même, comment les enfants tentent de paraître plus matures ou de se démarquer pendant la transition de l'enfance à l'adolescence jusqu'à l'âge adulte.

L’essence du chuunibyou – marquée par une exploration de l’identité, de l’imagination et un désir d’unicité – se retrouve dans plusieurs contextes culturels à différents degrés. Cependant, il se peut qu’il ne soit pas toujours étiqueté ou associé à un niveau scolaire spécifique. Peut-être simplement appelé « grincer des dents ».

Mes dernières pensées

Je sais que cette phase peut être une source d’embarras pour certaines personnes, mais en tant qu’adultes, nous devons nous rappeler à quel point il est difficile de grandir. Nous devons faire preuve de compréhension et de patience en tant que famille et éducateurs. Le soutien et les conseils tout au long de cette phase sont essentiels.

Enfin, le syndrome du huitième grade ne constitue pas un diagnostic clinique. Cependant, s'il existe des inquiétudes concernant la santé mentale ou le comportement d'une personne, quel que soit son âge, il est essentiel de demander conseil à des professionnels de confiance.

Images de FanCaps.net

Related Posts

Get your FREE waifu scale figure now!

I want her!